L'armée des clowns dans un nez lent pas-triste-aux-tiques a menée une opération de vaccination généralisée dans la gale-rit marchande de la Roche-sur-Prions.

Image5

Cette opération sous fausse bannière réalisée par une triple entente inespérée entre clowns fébriles, des pas-trouilleux qui ont pas patrouillés et des clowns atteints de blues blanches visait à vacciner tous ce qui passait à porté de leur seringue sans exception.

Image1

Ils ont brillamment réussi dans cette entreprise, ce qui a perms de sauver moult clown-patriotes menacés par le grave péril que fait courir la pan-pandémie, venue du pays des sombres-héros, sur notre haricots.

Image6

Des brigades de clowns venues de la façade ouest et de son hinterland profond, ainsi qu'un courageux contingent individuel et incontinent du 73e BCA (Bureau des clowns Affranchis), ont installé un cordon sanitaire au sein de cette zone, où trop souvent sévit la fièvre acheteuse.

Image4

Ils ont enjoint les quidams et les autres aussi à porter un masque hygiénique sur la cagoule des ânes-aux-nîmes. Selon des sourdes bien informées, il y en aurait même qui se serait fait piquer à se faire vacciner plusieurs du fait de la décharge de plaisir que les injections dégrippantes provoquent à tous ceux et celles qui ont un petit vélo ou pas dans la tête.

Image3

L'armée des clowns ne renoncera jamais à venir en aide à une populace lâchement abandonnées par des technosaigneurs pas-terne-à-listes, mais presque. Face à une clique goût-vert-émental qui fuit ses responsabilités, l'armée insurgée et clandestines des clowns rebelles tonne : Santé !